L’ENVIRONNEMENT EN POITOU-CHARENTES (http://www.environnement-poitou-charentes.org) L'Etat - membre fondateur Région Nouvelle-Aquitaine
La situation
Eau
Archives Eau
> Archives Eaux de baignade - version 2003
> Etat

Classes de qualité nationale - version 2003

Thème Eau - Edition 2015
Nouveau !
Dernière mise à jour : 22/05/2003

Définition des classes

Sur la base des analyses, les points de surveillance sont classés en 4 catégories (voir tableau). Les catégories A (bonne qualité) et B (qualité moyenne) sont conformes aux normes européennes. Les catégories C (pollutions momentanées) et D (mauvaise qualité) sont non conformes. Les résultats, accompagnés de commentaires sur l’état des lieux et l’interprétation des résultats, sont transmis dans les 72 heures par les DDASS aux mairies et portés à la connaissance du public par affichage en mairie et sur les lieux de baignade, dans les syndicats d’initiative, dans la presse et sur le site Internet du Ministère de la santé, de la famille et des personnes handicapées.

ritères de qualité des eaux de baignade
ritères de qualité des eaux de baignade

Résultats

À l’échelle française, depuis 1992, l’amélioration de la qualité des eaux de baignade est constante. Le taux de conformité est ainsi passé de 84,7% en 1992 à 92,5% en 1995. Cette nette amélioration observe une stagnation jusqu’en 1997.

En 1998, le pourcentage de plages conformes aux normes impératives microbiologiques de la Directive Européenne atteint 95%. Il est nécessaire de préciser que les zones à problèmes, systématiquement de mauvaise qualité (D), sont interdites à la baignade de façon permanente et sont en conséquence sorties des statistiques d’une année à l’autre ce qui contribue en partie à l’amélioration constatée. Ce taux de conformité aux normes microbiologiques et physico-chimiques de la directive européenne est passé de 90,3% en 1999 à 87,6% en 2000 et 2001.

En 2001, pour les eaux douces, ce taux est à nouveau en augmentation par rapport à 2000 et dépasse le niveau de 1999. Pour les eaux de mer, il est en baisse par rapport à 1999, ce qui peut s’expliquer par la prise en compte, depuis l’an 2000, des paramètres "coliformes totaux" et physico-chimiques dans le calcul des conformités. En effet, si on ne prend pas en compte ces paramètres, ce taux est alors de 96,7%. Cette baisse s’explique également par l’augmentation du nombre de points dont l’échantillonnage est à renforcer pour l’un des six paramètres réglementaires de la directive européenne.

Par ailleurs, "le nombre de points non conformes aux exigences paramétriques de la directive européenne est passé de 172 en 2000 à 137 en 2001. Cette amélioration n’est pas liée à une interdiction des points non conformes en 2000 (seuls 9 points non conformes n’ont pas été suivis en 2001). Il n’ y a plus que 7 points classés en “D” (eau de mauvaise qualité) en 2001. Cette amélioration traduit les efforts mis en œuvre pour améliorer la collecte et le traitement des eaux résiduaires." (Ministère chargé de la santé, 2001).

Pour la région Poitou-Charentes, le graphique et le tableau montrent qu’après une très nette amélioration de la qualité des eaux de baignade (1993 à 1995), le nombre de points conformes s’est stabilisé. Les sites non conformes en Poitou-Charentes restent très peu nombreux, voire inexistants en eau douce. En 1997, la principale cause de pollution des baignades en eau douce est liée à la pollution pluviale.

Points conformes et non conformes
Points conformes et non conformes
Evolution de la classification des points
Evolution de la classification des points
Qualité des eaux de baignade
Qualité des eaux de baignade
Qualité des eaux de baignade - zoom
Qualité des eaux de baignade - zoom
  •  
     Pour aller plus loin
  • Publications | Plan du site | Mentions légales