L’ENVIRONNEMENT EN POITOU-CHARENTES (http://www.environnement-poitou-charentes.org) L'Etat - membre fondateur Région Nouvelle-Aquitaine
AccueilLes enjeuxPatrimoine naturel
Les enjeux
Patrimoine naturel

Liens avec d’autres enjeux environnementaux

Thème Patrimoine naturel - Édition 2013
  •  Ouvrage de 251 pages
  •  au format A4
  •  disponible en version papier ou téléchargeable en PDF.
  • Nouveau !
    Dernière mise à jour : 06/07/2006

    Les services fournis par les écosystèmes aquatiques sont nombreux. Ils contribuent surtout à la régulation de la qualité et de la quantité de l’eau, et au maintien de la qualité des paysages et du cadre de vie.

    L’eau :

    Pays de Karst.
    Pays de Karst.

    Certains habitats naturels, principalement les milieux humides tels les tourbières, plaines inondables, etc., ont des effets sur la régulation et la préservation de la qualité de l’eau et de son cycle. Ils filtrent et nettoient l’eau de pluie de ses impuretés et pollutions.
    Les zones humides par exemple, contribuent au maintien et à l’amélioration de la qualité de l’eau en agissant comme un filtre épurateur :

  •  filtre physique : sédimentation des dépôts, piégeage d’éléments toxiques tels les métaux lourds, rétention des matières en suspension…
  •  filtre biologique : dégradations biochimiques grâce aux bactéries, désinfection par destruction des gènes pathogènes grâce aux ultraviolets, absorption et stockage par les végétaux, de polluants tels les nitrates et les phosphates, de certains pesticides et métaux…
    A titre d’exemple, les marais fluviaux, les prairies humides, les forêts alluviales et les ripisylves contribuent fortement à la rétention des toxiques. De même, les vasières, les prés salés, les lagunes, les marais saumâtres, les étangs et les mares contribuent à l’interception des matières en suspension 6(source : Agence de l’Eau, Forum des Marais Atlantiques).6

    Elles ont aussi un rôle déterminant dans la régulation des régimes hydrologiques. Les zones humides régulent les débits des cours d’eau en écrêtant les crues (ce qui diminue les risques d’inondation) et en soutenant les débits d’étiage (par la restitution de l’eau aux périodes de sécheresses). Certaines d’entre-elles participent à l’alimentation en eau des nappes phréatiques superficielles.
    Les forêts alluviales et les prairies humides, par exemple, contribuent aux trois fonctions.

    Deux types de zones humides sont présents en région :
  •  Les marais littoraux. Ils sont fortement représentés en Poitou-Charentes, offrant différents types de zones humides et couvrant plus de 110 000 ha (sans DPM). Ils ont de plus une grande valeur patrimoniale.
  •  Les zones humides continentales. Elles représentent un ensemble de milieux d’eau douce très variés situé dans les terres, caractérisés par leur grande richesse biologique. Mais, ils n’ont qu’une faible étendue géographique, moins de 1% de la superficie du Poitou-Charentes.
    http://www.parc-marais-poitevin.fr/...
  • [papay2]

    Les paysages :

    Réserve Naturelle du Pinail.
    Réserve Naturelle du Pinail.

    « Un paysage est généralement un ensemble d’écosystèmes relativement homogènes tels que des champs, des prés, des bois, des villages et des villes, etc., comprenant une matrice englobante, des taches et des corridors ».6 (source : Godron & Forman, 1983)6
    Ainsi, les paysages régionaux remarquables sont inséparables du patrimoine naturel de la région et des écosystèmes qui le composent.

    Le marais poitevin et les brandes du Pinail sont des parfaits exemples d’écosystèmes riches en espèces végétales et animales remarquables, et aussi de paysages régionaux singuliers.
    http://www.paysage-poitou-charentes.org/

    La transformation et la dégradation de ces milieux naturels ne peuvent donc que nuire au charme des paysages.

    Publications | Plan du site | Mentions légales