L’ENVIRONNEMENT EN POITOU-CHARENTES (http://www.environnement-poitou-charentes.org) L'Etat - membre fondateur Région Nouvelle-Aquitaine
La situation
Eau
Archives Eau
> Archives Eaux de baignade - version 2007
> Pressions

Pressions - version 2007

Thème Eau - Edition 2015
Nouveau !
Dernière mise à jour : 21/11/2006

Quels que soient les rejets, plus que leur nature, c’est l’état du milieu du moment qui influencera la qualité de l’eau (un rejet polluant, même de faible quantité dans une rivière à faible débit, aura plus de conséquences que ce même rejet dans une rivière en période de hautes eaux). Le degré d’eutrophisation d’une rivière augmente aussi la sensibilité de la rivière face à une pollution.

La qualité des eaux de baignade sur un littoral est la conséquence de l’environnement immédiat du lieu de baignade : mauvais raccordements aux réseaux d’assainissement, eaux pluviales contaminées, qui viennent se déverser dans la mer. Mais elle peut également être induite par les pratiques agricoles, les industries, présentes sur le littoral et sur l’ensemble d’un bassin versant.
Enfin, les conditions météorologiques (comme une pluviométrie excessive ou déficitaire) sont des facteurs pouvant aggraver la qualité des eaux.
De ce fait les pressions sur la qualité des eaux de baignades sont à rapprocher des pressions exercées sur :

  • les eaux continentales pour les lieux de baignades en eaux douces,
  • les eaux marines pour les baignades côtières.

Des événements ponctuels, comme des marées noires, ont des conséquences importantes sur la qualité des eaux de baignade et sur les lieux de baignade.

Les principales causes de pollution qui expliquent le classement de zones de baignade en catégories C ou D sont recensées par les DDASS avec l’aide des collectivités concernées et d’autres services de l’Etat, notamment les Agences de l’Eau.

Répartition des causes de pollution en 2005
Répartition des causes de pollution en 2005

En 2005, dans plus de 38 % des cas, la pollution des sites de baignade est due à des défaillances de l’assainissement. Ces défaillances sont structurelles (30 % des cas) ou ponctuelles (8 %). Les pollutions d’origine indéterminée ou liées à la présence d’animaux représentent également une part importante (26 %).

  •  
     Lien avec une autre thématique de l'Environnement en Poitou-Charentes
  •  
     Pour aller plus loin
  • Publications | Plan du site | Mentions légales