L’ENVIRONNEMENT EN POITOU-CHARENTES (http://www.environnement-poitou-charentes.org) L'Etat - membre fondateur Région Nouvelle-Aquitaine
AccueilLa situationRadioactivité naturelle

Glossaire

| 1 | 2 | 3 |

Becquerel (Bq)

Unité SI de mesure, caractérisant l’activité radioactive d’un élément. Le Becquerel (Bq) est égal à 1 désintégration par seconde.


Césium (Cs)

Numéro atomique 55. Métal rare et toxique dont l’aspect naturel est voisin du potassium (mou, jaune pâle). Il se trouve en traces dans divers silicates et dans un minéral rare, la pollucite. Les isotopes 134 (134Cs) et 137 (137Cs) sont des produits de la fission radioactive dont la période radioactive est de 2,2 ans pour le premier et de 30,17 ans pour le second.


Contamination radioactive

Présence indésirable, à un niveau significatif pour l’hygiène, de substances radioactives à la surface ou à l’intérieur d’un milieu quelconque. La contamination est effective lorsqu’il y a contact avec un ou plusieurs radioéléments.


Déchets radioactifs

Toutes matières dont l’utilisation ultérieure n’est pas prévue et qui contient un ou plusieurs nucléides, dont l’activité ou la concentration ne peut être négligée du point de vue de la radioprotection.


Déplétion

Diminution ou perte d’une substance, en particulier d’un électrolyte, contenue normalement dans un liquide de l’organisme (par exemple : déplétion potassique) ou amoindrissement de certaines réserves (par exemple : déplétion glycogénique du foie). Dans le cas des effets de la radioactivité sur un organisme, la déplétion peut engendrer des mutations génétiques.


Désintégration

Transformation spontanée d’un noyau atomique en un autre noyau atomique accompagnée de l’émission de particules et/ou de rayonnements électromagnétiques.


Dosimètre radon

Dosimètre radon ou dosimètre film : les caractéristiques physiques des dosimètres sont prescrites par des normes AFNOR (norme NF ISO 1757). Le principe d’un dosimètre est le même que celui de la photographie. Les particules alpha émises par le radon heurtent le film du dosimètre. Un procédé chimique permet de révéler sur ce film les impacts. Un micro-ordinateur associé à un microscope équipé d’une caméra permet de reconnaître et de compter les traces des particules alpha du radon. Les normes AFNOR suivantes : NF 60 763, NF 60 766 et la Norme NF M60-771 concernent la mesure du radon.


Gray (Gy)

Unité d’énergie transmise à la matière par unité de masse (joule par kg) lors de l’absorption de la dose de rayonnement.


INES

Cette échelle a été mise en application au plan international en 1991. Elle est destinée à couvrir les événements se produisant dans toutes les installations nucléaires civiles et pendant le transport des matières nucléaires. Elle peut également être étendue, si besoin est, aux irradiateurs, à la production des sources radioactives et à leur utilisation. Une cinquantaine de pays appliquent aujourd’hui INES, que ce soit de façon large comme notamment les principaux pays nucléaires européens, dont la France, ou extrêmement restreinte comme les pays d’Amérique du Nord. INES est une échelle de communication. Elle est destinée à faciliter la perception par les médias et le public de l’importance en matière de sûreté des incidents et des accidents nucléaires. Elle ne constitue donc pas un outil d’évaluation de sûreté et ne peut, en aucun cas, servir de base à des comparaisons internationales. Seuls les événements ayant un impact sur la sûreté des installations nucléaires civiles et des transports des matières radioactives relèvent de cette échelle. Ils sont classés selon 8 niveaux (de 0 à 7) suivant leur importance. Les événements de niveau 1 à 3 sont qualifiés d’incidents, ceux de niveaux supérieurs (4 à 7) d’accidents. Les événements sans importance du point de vue de la sûreté sont classés au niveau 0 et qualifiés d’écarts ; ceux ne concernant pas la sûreté sont dits "hors échelle".


  •  Site de l’ASN - Echelle INES
  •  

    Site de prim.net : L’indicateur de gravité des accidents nucléaires - l’échelle INES

    Installation Nucléaire de Base (INB)

    Les Installations Nucléaires de Base (non secrètes) comprennent les centrales nucléaires, les usines utilisant des produits radioactifs, les centres d’étude ainsi que les lieux de stockage des déchets.


    Irradiation

    Exposition partielle ou globale à des rayonnements ionisants produits par une source radioactive. En atteignant l’organisme, ils entraînent des lésions des cellules.


    Isotope

    Tout élément chimique est caractérisé par son numéro atomique Z (nombre d’électrons) et son noyau (nombre de neutrons). Un même élément peut posséder plusieurs isotopes, chacun ayant une composition de son noyau différente, à savoir que pour un même Z, la masse atomique A sera différente :

  •  Uranium (U) Z = 92, isotopes :
    238U (Z = 92 ; A = 238)
    235U (Z = 92 ; A = 235)

  •  Carbone (C) Z = 6, isotopes :
    12C (Z = 6 ; A = 12)
    14C (Z = 6 ; A = 14)

    MWe

    Méga Watt électrique. Le watt est l’unité de mesure de puissance, 1 W = 1 joule/seconde.


    Neutron

    Particule neutre, constituant du noyau atomique.


    Nucléaire diffus

    Sous ce terme sont regroupés les éléments radioactifs provenant de la médecine, des objets contenant des pièces à faible radioactivité, des sources scellées d’appareils de mesure ou de toute autre activité mettant en œuvre des radioéléments sans que cela ne soit son activité principale.


    | 1 | 2 | 3 |
  • Publications | Plan du site | Mentions légales